Cinéma

Prends ton nunchaku, on va à Hong Kong ! – Dossier

Ecrit par Bigbonn

prendstonnunchakuonvaahongkong

PARTIE I : DES TITRES CHANTANTS

Derrière ce titre complètement débile se cache un tour d’horizon des titres français de films de genre kung fu ou karaté, comme on disait dans l’temps, parfois abusivement.
Le but de cette compilation, non exhaustive, est de constituer une petite base de données. Pour quoi faire ? Alors là, aucune idée, si ce n’est peut-être de comprendre un peu mieux les recettes de fabrication d’un titre, toujours à base des mêmes ingrédients ou presque…
On trouvera donc ci-dessous un recensement systématique (sans analyse), sous forme de « titres à chiffres » puis d’abécédaire thématique (et subjectif).
Si la plupart des titres cités proviennent de films asiatiques, de Hong-Kong en particulier, et portent sur des films qu’on qualifiera, à la louche, « d’arts martiaux » en général, il n’est néanmoins pas impossible qu’un titre équivoque se soit glissé dans la liste, alors qu’il n’a rien à voir avec les autres ou n’est pas plus asiatique que ma grand-mère. N’hésitez pas à le relever. Et, si vous trouvez des manques, n’hésitez pas non plus à nous le signaler !
Mais d’abord, pour ceux, rares, qui ne les connaîtraient pas encore, petite mise en bouche avec quelques uns des titres les plus débridés des films « de Kung Fu »:

Au karaté, t’as qu’à réattaquer
Autant en emporte mon nunchaku
Ça branle dans les bambousprendstonnunchaku01
Le casseur de têtes chinois
Coup de gong à Hong Kong
La dialectique peut-elle casser des briques ?
Faut pas karaté la queue du tigre
Il faut battre le chinois tant qu’il est chaud
Jeux de mains, jeux de Chinois
J’irai verser du nuoc-mam sur tes tripes
La natte qui tue
Nous, y en a « riz » le bol !
Quand les Jaunes voient rouge
Soja, bambou et karaté
Un petit coup dans les baguettes
Wang Yu fait rougir le fleuve jaune
Les « titres à chiffres » :

1
Un homme appelé karaté

2
Les deux cavaliers de Shaolin
Les deux héros du Kung Fu
Les deux intrépides de Shaolin
Les deux intrépides du karaté
Les deux super kung fu

3
Trois fantastiques ceintures noires
Trois samouraïs hors-la-loi
Les trois magnifiques du karaté
Les trois professionnels du kung fu
Les trois samouraïs de Shaolin
Les trois supermen du kung fu

4
Les quatre dragons de Shaolin
Les quatre forcenés de Shaolin
Les quatre karatékas de l’Apocalypse
Les quatre vengeurs de Shaolin

5
Les cinq anges de la mort
Les cinq doigts d’acier
Les cinq épreuves du karatéka
Les cinq foudroyants de Shaolin

7
Le combat des sept tigres
Le secret des sept piliers de Shaolin
Les sept commandements du kung fu
Les sept disciples de Shaolin
Les sept disciples du kung fu
Les sept grands maîtres de Shaolin
Les sept magnifiques du kung fu
Les sept samouraïs
Les sept secrets du kung fu
Les sept secrets du dragon d’or
Les sept successeurs du super maître Shaolin
Les sept téméraires de Shaolin
Les sept violents du kung fu
Shaolin et les sept disciples de Taishi

8
Les huit guerriers de Shaolin
Les huit invincibles du kung fu
Les huit super karatés
Shaolin contre les huit serpents

10
Les dix frères de Shaolin
Les dix mercenaires du karaté

12
Les douze piliers de Shaolin

13
Les treize coups mortels du kung fu

18
Les dix-huit filles de bronze de Shaolin
Les dix-huit implacables du temple de Shaolin
Le retour des 18 hommes de bronze
Le secret mortel des 18 jades

36
Les trente-six poings vengeurs de Shaolin

47
La vengeance des 47 ronins

A –

-A comme acrobatique:
Acrobatique kung fu contre gang noir

– A comme aigle:
L’aigle de Shaolin
L’aigle vengeur aux griffes d’acier
La vengeance de l’aigle de Shaolin
Wang, l’aigle de Shao-Lin

– B –

– B comme Big Boss:
Big Boss à Bornéo
Le retour de big boss

– B comme Black:
Black Jim le magnifique
Black Jim va tout casser
Black Kung Fu contre Hong Kong connection
Black Ninja

– B comme bras:
Le bras armé de Wang Yu contre la guillotine volante
Bras d’acier contre dragon noir
Le bras de fer du karaté
Le bras vengeur de Wang Yu
Le bras violent du kung fu

– B comme boxe(u)r:
Boxers contre dragon jaune
Dragon du Kung Fu contre boxer chinois
Dragon tatoué contre boxer thaï
Dynamique dragon contre boxers chinois
Kung Fu Boxer
Kung Fu lama contre boxeur chinois

– B comme bonze:
Les jeunes bonzes du temple de Shaolin
Tête de bonze et bras d’acier

– B comme bronze:
Le massacre des hommes de bronze
La terreur des hommes de bronze

– B comme brute:
Le bon, la brute et la ceinture d’or
La brute, le bonze et le méchant
La brute, le colt et le karaté

– C –

– C comme ceinture:
Ceinture noire contre kung fu
Ceinture rouge contre dragon blanc

– C comme Chan:
Chan le cobra
Chan, le dragon du kung fu
Chan, le léopard du Ta Kang

– C comme Chen:
Chen, la fureur du kung fu
Chen, la fureur rouge
Chen, le caïd des sampangs
Chen le magnifique
Chen, le tigre invincible
Chen se déchaîne

– C comme chinois:
Casse-tête chinois pour le judoka
Le Chinois au bras de fer
Duel à mort du sorcier chinois
L’emmerdeur chinois
Le redoutable vengeur chinois

– C comme cobra:
Monkey kung fu contre le cobra d’or

– C comme combat:
Le combat du dragon
Le combat du roi du kung fu
Le combat du tigre
Le combat mortel de Shaolin
Combats diaboliques à Hong Kong
Les combats musclés du kung fu
Le dernier combat de Yang Chiao
L’impitoyable combat du dragon d’or

– C comme complot:
Le complot diabolique du Dr Fu Manchu

– C comme coolies:
Le coolie aux bras d’acier
Les coolies en ont ras le bol
La revanche des coolies

– C comme cri:
Le cri qui tue

– D –

– D comme défi:
Le défi du ninja
Le défi du tigre
Le défi meurtrier du tigre noir
Le défi mortel du karatéka

– D comme disciple:
Les disciples de Shaolin

– D comme doigt(s):
Les doigts d’acier qui tuent

– D comme dragon:
La colère du dragon
Dragon blanc contre dragon noir
Le dragon de Hong Kong
Le dragon de Shaolin
Dragon d’or contre serpent d’argent
Le dragon du Kung Fu
Dragon noir contre karaté
Dragon rouge contre Dragon noir
Les dragons de Shanghaï
New-York appelle Super Dragon
On m’appelle Dragon
La prise secrète du dragon
La revanche du dragon noir
La révolte du dragon

– E –

– E comme exécuteur
L’exécuteur défie l’empereur du kung fu
L’exécuteur de Hong Kong
L’exécuteur des dragons noirs
L’exécuteur de Shaolin

– F –

– F comme famille:
La filleule du dragon noir
Le fils de l’aigle noir
Le fils du dragon jaune
Les frères karaté à Bangkok
Les frères vengeurs du karaté

– F comme fureur:
La fureur de Chang Lee
La fureur de Shaolin
La fureur des maîtres de Shaolin
La fureur de Tin Chin Kang
La fureur du dragon
La fureur du kung fu

– F comme furie:
La furie de Hong Kong
La furie du karaté

– G –

– G comme griffe(s):
Dans les griffes du dragon rouge
Dans les griffes du tigre
Dragon rouge contre les griffes de la mort
Les griffes d’acier de Shaolin
Les griffes mortelles de Ta-Kang
Mantis dans les griffes du faucon

H –

– H comme Hong Kong:
L’aventurière de Hong-Kong
Les démolisseurs de Hong Kong
Face au tigre, l’évadé de Hong Kong
Le fou de Hong Kong
Hong Kong appelle dragon noir
Le justicier de Hong Kong
Le manchot de Hong Kong

– I –

– I comme implacable:
L’implacable dragon chinois
L’implacable karatéka
L’implacable ninja
L’implacable Yuen Chen

– I comme invincible:
L’invincible dragon noir
L’invincible judoka fait face aux envahisseurs
L’invincible Kung Fu
Les invincibles de Shaolin
Les invincibles enragés du karaté
L’invincible Spaceman
L’invincible Super Chan

– J –

– J comme Jackie (ou Jacky)
Jackie le redoutable Chinois
Jacky Chan le magnifique

– K –

– K comme karaté:
Chantage au karaté
Les chevaliers du karaté
Les déchaînés du karaté
Les démons du karaté
Diamants et karaté
La dure loi du karaté
Gants de cuir contre karaté
Hercule contre karaté
Inspecteur karaté
L’intrépide du karaté
Le kamikaze du karaté
Karaté à Bali
Karaté à gogo
Karaté à mort pour Chen
Karaté à mort pour Chen Lee
Karaté à mort pour une poignée de soja
Karaté à tout casser
Karaté connection
Le karaté de la dernière chance
Karaté du tonnerre
Karaté en plein ouragan
Le karaté fait la loi
Karaté, hold-up et poings d’acier
Karaté motos
Karaté pour une blonde
Karaté sanglant
Karaté story
Karaté sur la jonque
Karaté tiger – le tigre rouge
Massacre au karaté
La puissance du karaté
Les requins du karaté
Sexe et karaté
Le vengeur du karaté

– K comme karatéka:
Les incorruptibles karatékas
Je suis un karatéka
Kao Tao, l’invincible karatéka
Karatéka contre dragon
Karatéka démoniaque
Karatékas contre trafiquants d’or
Mission Shanghaï pour un karatéka
Les rangers défient les karatékas
La révolte du karatéka
Une poignée de soja pour un karatéka
Vendetta karatéka
Wang Chung le redoutable karatéka

– K comme karatigresse:
La karatigresse aux mains d’acier

– K comme kid:
L’invincible kid du kung fu
La vengeance de kung fu kid
Le violent kid du karaté
Yang, l’implacable kung fu kid

– K comme King, Kong ou King Kong:
King karaté
Le King Kong du karaté
Kong fait sa justice au karaté

– K comme Kung Fu:
Les cascadeurs du kung fu
Le cercle infernal du Kung Fu
Le champion du Kung Fu
Le colosse du Kung Fu
Le coup mortel du kung fu
La déesse du kung fu
Dynamite kung fu
Les enragés du kung fu
Le fauve noir du kung fu
La fièvre du Kung Fu
Le gang des kung fu
Le génie du kung fu
L’héritier du kung fu
L’héroïne du kung fu
Le héros du kung fu
Huo le roi du kung fu
Il était une fois kung fu
L’incroyable maître du kung fu
Le jeune maître du kung fu
Kung Fu à Hong Kong
Le kung fu à la poigne de fer
Kung Fu à Shao Lin
Kung Fu aux Philippines
Kung fu contre la maffia
Kung fu contre yoga
Kung fu hara-kiri
Kung fu kids
Kung fu king
Kunf-Fu le magnifique
Kung Fu master
Kung Fu n’y va pas de main morte
Kunf fu toujours vainqueur
Kung fu vainqueur du traître
Kung fu wu su
Kung fu zombie
Les monstres du kung fu
Le roi du kung fu
Les ruses diaboliques du kung fu
La secte infernale du kung fu
Les seigneurs du kung fu
Tout pour le kung fu
Les vengeurs du kung fu
Winchester, kung fu et karaté

– L –

– L comme légende:
La légende de Shaolin
La légende du grand judo

– M –

– M comme main:
La main de bronze de Hong Kong
La main de fer de Shao
La main noire de Shantung
Les mains d’acier du karatéka
Mains d’acier, furie chinoise

– M comme maître:
Le maître du kung fu
Maître Lee, vainqueur des Mandchous

– M comme Mankis:
A l’épreuve des Mankis
Les combats sauvages de Mankis
Dynamite Mankis contre tigre noir
Les secrets du Mankis kung fu

– M comme masque:
Masque infernal contre panthères du kung fu

– M comme Miss:
Miss Judoka règle ses comptes au karaté
La revanche de Miss Karaté
Wang Yu et Miss Karaté se déchaînent

– N –

– N comme ninja:
Diamond ninja force
Golden ninja warrior
Mission ninja
Ninja american destroyer
Le ninja blanc
Ninja champion
Ninja, condors 13
Ninja et les disciples du temple
Ninja exterminator
Ninja force
Ninja force brutale
Ninja fury
Ninja kids
Ninja killer
Ninja thundersticks
Phénix the Ninja

– N comme nom(s):
Arrête le massacre, Shieng Gien
Comment Yukong déplaça les montagnes
Kuan Pa, le héros mandchou
Lin Chin, le vagabond invincible
La revanche de Jian Ching
Tiger Yang, le fou du kung fu
Shang Chang contre la main noire
Shang Chang contre Shaolin
Shing le fantastique Mandchou
Sunsi le formidable karatéka
Wang Yu frappe encore
Wang Yu l’invincible
Wang Yu n’a pas de pitié pour les canards boiteux
Wang Yu, terreur de la chine
Yoon, la terreur du Ta-Kang

– O –

– O comme opération:
Opération ceinture noire
Opération dragon
Opération karaté

– P –

– P comme panthère:
Chin Siang, la panthère jaune
Cléopatre la panthère du kung fu
Les panthères noires de Hong Kong

– P comme Pied:
Le pied mortel du karaté

– P comme poings
Le karatéka aux poings d’or
Le poing mortel du dragon
Poings d’acier contre les griffes du tigre
La vengeance aux poings d’acier
Le vengeur aux poings d’acier

– R –

– R comme rage:
La rage bouddhiste du kung fu
La rage de vaincre de Wang Yu
La rage mortelle de Shaolin

– S –

– S comme samouraï:
Jimmy le samouraï noir

– S comme Shaolin:
Les arts martiaux de Shaolin
Les combattants de Shaolin
La conspiration de Shaolin
Le crochet mortel de Shaolin
Le dernier seigneur de Shaolin
L’homme à la lance contre Shaolin
L’homme tonnerre de Shaolin
L’incroyable coup de tonnerre de Shaolin
Phénix, fleur magique de Shaolin
Les secrets de Shaolin kung fu
Les secrets du grand maître de Shaolin
Shaolin contre lama
Shaolin contre la secte Ninja
Shaolin contre léopard
Shaolin contre Mandchou
Shaolin contre Mantis
Shaolin contre Ninja
Shaolin contre Wu Tong
Shaolin la mission sanglante
Shaolin mantis
La terrible revanche du maître de Shaolin

– S comme Super:
Les fantastiques supermen chinois
Les supergirls du karaté
Le superman du karaté

– T –

– T comme terreur:
Terreur au karaté
La terreur de Shaolin

– T comme tigre:
Le jeune tigre de Kowloon
Le jeune tigre du kung fu
Le tigre contre Ninja
Le tigre de Shaolin
Le tigre du kung fu
Le tigre noir du karaté

– T comme tigresse:
La tigresse du kung fu

– V –

– V comme Vipère:
La vipère du karaté

PARTIE II : BRUCE LEE, À PLUS D’UN TITRE

Bruce Lee a connu une carrière relativement courte, mort brutale oblige, mais au succès incontestable et à l’exploitation durable.
A côté de ses films proprement dit, son nom, et même son prénom, ont connu une carrière exceptionnelle dans les titres de films, à l’initiative des producteurs hong-kongais parfois, des distributeurs français souvent, les uns comme les autres étant plus motivés par le retour sur investissement que par la célébration respectueuse de la mémoire du petit dragon…
Ce phénomène de surexploitation du « label Bruce Lee » s’est étalé, en gros, entre 1975 et 1984 et a été particulièrement vivace en 1976, 77, 78 et 79.
Florilège.

dt2appelezmoibruceAppelez-moi Bruce ? était un film américain parodique : tous les chinois s’appellent évidemment Bruce et sont experts en kung fu.
Bien des films de Hong Kong allaient dans le sens de ces clichés, volontairement (effet producteur) ou non (effet distributeur) :
Bruce contre-attaque
Bruce, fils du soleil
Bruce l’as du kung fu
Le Poing fatal de Bruce
Le Poing vengeur de Bruce (avec… Jack Lee et Bruce Le).

dt2jackyetbruceJacky et Bruce défient le maître du kung fu, de son côté, mettait en scène Jackie Chan et Tong Lung. Qui ça ? Tong Lung, l’acteur qui remplaça Bruce Lee sur le tournage du Jeu de la mort.

Quant à Viva Bruce Le, avec… Bruce Le, son titre original était…Viva Bruce Lee !

dt2laviefantastiquedebruceleeBon, après ces titres « presque-Bruce Lee », venons en aux vrais titres avec Bruce Lee dedans (dedans le titre, hein ! pas dedans le film, sauf pour Le Trésor de Bruce Lee, l’un des premiers films de Bruce Lee, ressorti opportunément en 1978) :

D’abord, le sobre Bruce Lee, censé raconter la vie du champion, tout comme Il était une fois Bruce Lee, La Légende de Bruce Lee, On l’appelle Bruce Lee (à ne pas confondre avec On m’appelait Bruce Lee) et La Vie fantastique de Bruce Lee.
Quant à La Vie sentimentale de Bruce Lee, il racontait les circonstances de la liaison entre Bruce Lee et Betty Ting Pei, qui interprétait son propre rôle.

Pour ce qui est de la mort du kung fu master, on peut trouver Qui a tué Bruce Lee? et Good Bye Bruce Lee, bonnes occasions d’utiliser une fin « mystérieuse » et les rumeurs qui l’entourèrent.
Puisqu’il est mort, on peut titrer Le Dernier message de Bruce Lee (avec… Bruce Rhee), ou lui dire au revoir avec Salut Bruce Lee, bonjour le tigre, une manière comme une autre de tenter d’introniser un successeur potentiel… Bruce Li.

Autour de lui, on a pu évoquer La Sœur de Bruce Lee, Hai, le disciple de Bruce Lee ou Yang Tze, la terreur de Bruce Lee.

dt2ledoigtvengeurdebruceleeMais ce qui fait la renommée du petit dragon finalement, c’est quoi ? Les Arts martiaux de Bruce Lee bien sûr ! Donc l’occasion de combats multiples, de bagarres incessantes et de luttes terribles.
Gare à celui qui tombera sous Le Doigt vengeur de Bruce Lee ou qui aura à subir La Grande revanche de Bruce Lee.
Car notre ami bondissant est particulièrement combatif, si l’on en croit les distributeurs français, et n’a peur de rien ni de personne.
Qu’on en juge plutôt:
Bruce Lee contre Supermen
Bruce Lee crie vengeance
Bruce Lee défie Las Vegas (avec… Bruce K. Lea)
Bruce Lee et ses mains d’acier
Bruce Lee, le géant du kung fu
Bruce Lee, le tigre de Mandchourie
Bruce Lee n’a pas de rival
Mais, si Bruce Lee n’a pas de rival, il est un titre de film qui n’en a pas non plus, c’est Bruce Lee fait la java à Bornéo. En effet, « ce qui rend ce film remarquable, c’est que Bruce Lee en est absent, que personne n’y fait la java, et que l’action ne se passe pas à Bornéo. » (cf. La Saison cinématographique 79). Bref, un sommet de la malhonnêteté de la distribution française !

Laisser un commentaire