Action BD Thriller

XIII – Tome 2 – Là où va l’indien… – Vance et Van Hamme

Ecrit par Jérémie Conde

xiii-tome-2--la-ou-va-l-indien

XIII
Tome 2 : Là où va l’indien…
1985
Origine : Belgique
Genre: Thriller
Dessins : William Vance
Scénario : Jean Van Hamme
Editeur : Dargaud

Deuxième tome des aventures du mystérieux XIII, Là où va l’indien… nous en apprend un peu plus sur le personnage créé par Vance et Van Hamme.

Ainsi XIII, qui ne sait toujours pas qui il est, cherche à en savoir plus sur Steve Rowland, nom que le Colonel Amos, qui le poursuit, lui a donné. On le retrouve dans une base militaire à la recherche d’informations sur le Capitaine Rowland qui est censé être mort. Il repart bredouille, mais la police militaire l’arrête. C’est le Général Carrington qui le sort de là, accompagné du Lieutenant Jones, ordonnance particulière de Carrington et jolie et sexy femme militaire. D’ailleurs, il va falloir s’y habituer. XIII va rencontrer beaucoup de sexy et très jolies femmes.

XIII apprend qu’il est bien Steve Rowland, capitaine de l’armée mort dans un accident d’hélicoptère et formé par Ben Carrington lui-même.

Steve Rowland est donc envoyé chez lui, dans sa famille qui le croit mort depuis deux ans. La famille de Steve règne sur une petite bourgade agricole dont les terres leur appartiennent en grand majorité. Le père Rowland est paralysé mais s’est remariée avec Felicity, une jeune femme prête à tout pour devenir riche.

Malgré tout, XIII cherche toujours à en savoir plus sur lui. Il désire retrouver sa femme, celle-là même qui est à ses côtés sur la photo trouvée dans le tome précédent et qui l’attend là où va l’indien.

Van Hamme plante encore plus son récit dans l’Amérique profonde. Si l’armée fait son apparition, la trame principale de cet épisode se situe au sein d’une famille où les manipulations et les trahisons semblent de mise. Van Hamme en profite alors pour offrir à son personnage un rôle qui semble ne pas être le sien. Ainsi, cette suite se veut une continuité où les coups de théâtre se font déjà nombreux. Qui est vraiment XIII ?

De plus, les auteurs se permettent de faire vivre à son personnage –qui se fout toujours dans le pétrin mais qui s’en sort toujours aussi– des péripéties assez inhabituelles. Ce thriller tire encore de nouvelles ficelles et apporte de nouveaux personnages qui auront un rôle non négligeable dans la suite des aventures de XIII. On s’amuse alors à suivre ce bonhomme dont on ne sait s’il est chanceux (et en cela aidé par son tatouage XIII) ou s’il a la poisse (et en cela, aussi aidé par le fameux tatouage). Néanmoins, cette suite n’est pas une simple transition vers autre chose. On y apprend beaucoup et on découvre surtout qu’il n’est pas le seul tatoué. Le mystère est parfaitement géré et on ne demande qu’à lire rapidement la suite pour lever le voile sur cette affaire.

XIII voyage et Vance réussit une nouvelle fois à montrer l’étendue de ses talents dans la catégorie BD réaliste. Les paysages de neige sont parfaitement réussis, et les scènes d’actions excellemment retranscrites. Le découpage est toujours dynamique et le confort visuel durant les scènes rapides est d’une grande finesse. Bref, du grand art.

Avec Là où va l’indien…, Vance et Van Hamme réussissent à faire le break. Ils confirment que leur série a du fond, et beaucoup de fond. Van Hamme semble déjà maîtriser son récit et prouve qu’il dirige parfaitement ses idées. A partir de ce tome, on sent toute l’ambition d’une série qui se veut riche en manipulations, trahisons et coups de théâtre. On en prend plein la vue et on s’attache à ce personnage dont on ne sait s’il est véritablement un salaud ou un chic type.

Laisser un commentaire