Aventure Cinéma Fantastique

Le Seigneur du monde perdu – Leigh Scott

Ecrit par Jérémie Conde

seigneurdumondeperdu

King of the Lost World. 2005.
Origine : Etats-Unis
Genre : Film catastrophique
Réalisation : Leigh Scott
Avec : Bruce Boxleitner, Jeff Denton, Rhett Giles, Sarah Lieving…

Quand on m’a filé le DVD, on m’a dit, c’est un film sur Cassius Clay, c’est mieux si c’est toi qui le fait ! Ouais, on reçoit les films DVD parfois sans jaquette (ce fut le cas pour celui-ci), seulement le titre. Du coup, j’étais ravi, parce que je pensais avoir tout vu sur Mohammed Ali, alors un film de plus aurait pu être intéressant ! Sauf que ladite personne m’ayant remis le film, a confondu King of the world avec King of the lost world. Du coup, je me suis retrouvé avec un film avec un monstre géant dans un monde perdu.
Pas de boxe, pas de type faisant des poèmes, pas de luttes raciales, seulement un singe géant.

J’aime le cinéma. Peut-être plus autant qu’à une certaine époque, mais j’aime ça. Du coup, je me lance toujours dans un film avec les meilleures intentions, c’est ma philosophie. Pas d’aprioris, je fonce les yeux fermés.
Si j’aime le cinéma, j’aime aussi les séries en général. Lost par exemple. J’aime beaucoup ! Et si je vous parle et de Lost et du cinéma, c’est que le film dont je vais vous parler s’inspire non seulement de l’une des séries les plus connues du monde audiovisuel depuis Alerte à Malibu, mais aussi de grands classiques du cinéma tel que King Kong, Le Monde perdu (d’après Conan Doyle bien évidemment) ou encore Les Bidasses en folie, mais pour ce dernier, je pense que c’est involontaire. Je me moque mais…

seigneurmondeperdu1 seigneurmondeperdu2

Que dire ?
Un avion s’écrase dans la jungle amazonienne, les survivants tentent de s’organiser, un groupe va chercher l’autre partie de l’appareil (en effet l’avion s’est coupé en deux), et il se passe des drôles de choses avec des araignées géantes, des sortes de dinosaures, des gens qui disparaissent mais ça ne semble pas effrayer outre mesure ceux qui restent. Et puis voilà qu’il n’y a pas qu’un seul avion, mais tout un tas qui se sont crashés dans cette partie de la jungle. Mais comment est-ce possible ? C’est alors que le groupe de survivants que nous suivons va devoir faire face non seulement à de drôles d’indigènes, mais aussi à des dinosaures volants et à un singe géant.

seigneurmondeperdu3 seigneurmondeperdu4

Je vais vous faire une confidence. En général, j’aime bien ce genre de films. Des monstres sortis du jurassique, des indiens qui veulent massacrer tout le monde, ça me rappelle mon enfance, des films comme Le Continent oublié, King Kong bien sûr, ces films pâte à modeler où les monstres s’articulent bizarrement, mais ça donne un charme artisanal à ces œuvres qui me séduisent systématiquement. Et donc, même si les films ne sont pas très bien écrits en général, j’arrive à passer des moments plus sympas.

Avec Le Seigneur du monde perdu, le problème, c’est que le film manque cruellement de charme. En effet, les effets spéciaux n’apportent absolument rien au film et le tirent même vers le bas. Je comprends, les moyens sont faibles et je le respecte, mais alors dans ce cas là, ne faudrait-il pas repenser l’approche du film ? Peut-être laisser tomber cette histoire de dinosaures et ne mettre que le gorille géant ? A vrai dire, j’ai l’impression que le réalisateur a voulu trop en mettre dans un film d’1h15. Trop en mettre donc, mais le plus douloureux, c’est que l’ensemble est terriblement mal foutu. En premier lieu les acteurs qui ne croient pas à un seul moment à ce qu’ils jouent. D’ailleurs, je n’ai pas cru à un seul moment à ce que j’ai pu voir…
Il y a un gros problème d’écriture, je ne parle pas seulement de l’idée de base (plagiat ridicule), je parle du rythme, des réactions des personnages, du déroulement des évènements. Par exemple… Un des gars se fait bouffer par une araignée géante et la troupe se retrouve à passer la nuit dans la carlingue d’un vieil avion. Problème, il y a un orage dehors, du coup, ils sont tout mouillés car pas à l’abri de l’eau. Alors ils se disent que ça serait bien d’aller chercher des feuilles de palmier dans la jungle alors qu’il y a non seulement des araignées géantes, mais qu’ils ont vu en plus des carcasses de dinosaures ! Mais non, allons-y gaiement ! Allons-nous faire tuer ! D’ailleurs, ce n’est pas pour me déplaire, les personnages sont terriblement agaçants…

seigneurmondeperdu5 seigneurmondeperdu6

Bon, vous l’aurez compris, ce film est à éviter. J’aurais vraiment voulu en dire du bien, mais je ne vois pas ce qui pourrait être sauvé… Même les maquillages des indigènes sont ridicules ! Non, je suis désolé, c’est vraiment mauvais… Ah si tiens, une image me revient! Les passages dans la jungle ne sont pas trop mal, de jolies lumières, mais dommage que la tension qui pourrait émaner de cette forêt ne soit pas exploitée.


zylo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.